Monsieur le Le Maire, Monsieur Turquois, Mesdames et Messieurs,

Ce débat autour du rapport d’orientation budgétaire est aussi l’occasion pour tous de faire un point sur les choix de politiques qui seront menées dans la suite du mandat.

Dans ce document, vous nous avez dressé une liste des services rendus à la population et une autre des futurs projets d’équipements. Tout cela est intéressant mais permettez moi de faire deux remarques :

Tout d’abord, un rapport d’orientation budgétaire amène à discuter d’équipements et d’aménagements. Je souhaiterais à cette occasion que s’ouvre une réflexion sur l’avenir des quartiers et plus particulièrement de celui du Douet.

Vous n’êtes pas sans savoir qu’après la boulangerie rue Alexandre Fourny et le café qui donnait sur la place des Libertés, c’est la pharmacie « Les jardins du Douet » qui vient de cesser son activité au 1er février. Avec cette pharmacie, c’est un des derniers commerces de proximité qui disparaît. Même si le pôle du Lion d’Or reste actif, je m’interroge sur le devenir de ce quartier et de ce qu’on appelle encore « La place des Libertés ».

Peut être disposez vous d’informations sur d’éventuelles évolutions de cet espace. Dans tous les cas, j’aimerais que nous puissions engager ce genre de réflexion et partager nos points de vue.

Par ailleurs, après l’année que nous venons de passer où face à la violence nous avons tous réaffirmé notre volonté de mettre en avant « le mieux vivre ensemble », je m’étonne que cet axe ne soit pas davantage développé dans le document présenté. Mes collègues ont déjà évoqué notre interrogation sur les événements culturels et je constate que rien n’est dit sur le projet jeune ou encore sur la politique socioculturelle alors que vous nous avez annoncés y retravailler. Je m’interroge d’autant plus qu’au fil des délibérations d’aujourd’hui, vous semblez ne retenir que le carrefour des familles comme seul outil et levier d’action. Que deviennent les Centres Socioculturels ? Ces derniers sont depuis longtemps reconnus dans l’agglomération nantaise et au-delà, et sont des éléments forts de l’identité de notre ville.

J’ai hâte de commencer à réfléchir dans les différentes instances où vous nous avez associés et vous remercie en attendant des différentes réponses que vous pourrez nous apporter.

Share Button