M. Le Sénateur – Maire, M. Turquois, M. Boucher, Mesdames, Messieurs,

Quelques remarques autour de ce tableau de subventions aux associations, de deux ordres.

Tout d’abord, nous pouvons lire dans ce tableau qu’il y existe toujours 2 lignes distinctes dans le budget pour les deux clubs de football que sont St Sébastien Profondine et le GSSS. A cette occasion, pouvez vous nous dire où en est le projet de fusion de ces deux clubs ? Nous savons que de part et d’autres, les avis sont partagés. Où en est le dossier aujourd’hui ? Nous avions demandé un RDV en décembre dernier avec M. Le Sénateur –Maire mais nous n’avons pas eu de réponse.

Pouvez-vous aujourd’hui nous apporter des éclaircissements ? Je vous remercie pour votre réponse.

Par ailleurs et dans un autre registre, dans la continuité de mes remarques lors de la commission qui a préparé ce conseil, je souhaiterais revenir sur l’évolution des subventions aux associations et en particulier sur la baisse conséquente de la subvention allouée au « Point Clé » qui entre 2015 et 2016 perd 7000 euros soit plus d’un tiers de sa subvention.

J’ai entendu, M. Turquois, vos explications soulignant que le public accompagné par cette association allait au delà de notre commune et que l’engagement des autres villes était moindre. J’ai aussi entendu votre critique sur les choix de l’association relatifs à la rémunération de ses salariés et entre autre pour cette année une prime de Noël. Mais cette décision m’interroge sur plusieurs points :

  • Cette association a une vielle histoire avec notre commune et émane, je crois, du Centre socioculturel de la Fontaine. Elle fait partie – ai-je envie de dire – de « notre patrimoine social ». Elle répond certes à des publics extérieurs, mais cette ouverture est aussi la preuve de son évolution, de l’évolution de notre société et de demandes de plus en plus nombreuses auxquelles elle doit faire face.

  • En terme de financement, l’association s’appuie sur de multiples partenaires institutionnels comme le conseil départemental (RSA), et privés (entreprises « classiques » et d’insertion par exemple). Elle déploie beaucoup d’énergie pour répondre à des appels à projet auprès de la Région, ou encore de la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale. On peut supposer que les choix faits sont répartis sur tous ces financements. D’autre part, une collectivité peut-elle ainsi juger et condamner aussi radicalement le bien fondé de telle ou telle prime ? Que savons nous du niveau de salaires des personnels ? Que savons nous de leur engagement dans leur mission ? Nous avons nous même en tant que collectivité et employeur une politique sociale envers les salariés de la ville.

  • Enfin, et c’est pour moi l’axe de réflexion le plus important : Quel message envoyons nous à ce type d’associations et à nos concitoyens en terme de solidarité ? J’ai noté à titre d’exemple deux autres associations qui agissent dans le domaine de l’Aide sociale, et qui connaissent une diminution de 50% de leur subvention. Il s’agit de « France Alzheimer » et de « La Maison » (cette dernière venant en aide aux SDF) (150 euros contre 300 en 2015)

M. Le Maire, vous avez vous même affirmé dans votre conclusion au débat sur le ROB, le 8 février dernier (je cite) « ma préoccupation majeure est de revenir à des relations plus humaines » puis après avoir rappelé le million de travailleurs pauvres, , les plus de 3 millions de mal-logés et les 10 millions de personnes dans une situation démunie, vous avez souligné que cela était « la réalité de notre quotidien et ce à quoi nous devons faire face ; une réalité que «  nous devons porter au quotidien au niveau de la proximité ».

Les choix budgétaires que nous faisons se doivent de traduire nos paroles et nos intentions. Ces associations comme le « Point Clé » font un travail important et qui, je ne crois pas me tromper, est reconnu par tous. Ne pourrions nous pas dans les semaines à venir revoir tout ou partie de ces arbitrages en leur faveur .

Je vous remercie pour votre écoute et votre attention.

Share Button