Monsieur le Sénateur – Maire, Mme Pubill, Mesdames, Messieurs,

Dans cette délibération vous nous annoncez qu’à partir de la rentrée 2016, les tarifs de la restauration scolaire et de l’accueil périscolaire seront en fonction du taux d’effort.

Vous nous avez fait remarquer en commission et en conseil que, depuis de nombreuses années, la minorité municipale à laquelle j’appartiens vous reprochait de ne pas moduler les tarifs en fonction des revenus des familles. Nous ne pouvons qu’être d’accord avec la délibération proposée. Nous nous félicitons d’avoir été force de proposition et cette proposition étant certes dans votre programme mais également dans le nôtre, nous saluons cette avancée. Par ailleurs, la CAF applique déjà le principe du taux d’effort dans la tarification de ses prestations.

En ce qui concerne le taux d’effort retenu, vous nous avez expliqué qu’il avait été déterminé par les techniciens municipaux et nous nous en remettons à leur expertise. Nous vous demandons seulement de nous faire un bilan l’an prochain, à la fois sur les remarques formulées par les parents d’élèves, l’évolution de la fréquentation ainsi que celles des demandes d’aides auprès du CCAS pour évaluer si ce taux d’effort a bien été calculé et s’il y a lieu de l’ajuster, mais également sur l’impact sur les recettes récupérées.

Vous nous présentez également dans cette délibération le fait que, dorénavant les parents devront inscrire leurs enfants à l’avance et non le matin pour le midi. Nous comprenons et approuvons ce souci de lutte contre le gaspillage alimentaire afin d’éviter de préparer des repas inutiles. Comme pour le taux d’effort évoqué précédemment, nous demandons un retour d’expérience sur le délai d’inscription pour voir si, côté parents, cela convient et si côté restaurant scolaire, une baisse significative a été constatée en termes de gaspillage alimentaire.

Enfin pour terminer, je me permettrai de vous suggérer un axe d’amélioration pour le futur en vous demandant s’il serait possible d’étudier la mise en place de tarif au forfait, comme cela existe dans le secondaire, collège et lycée. Ce tarif au forfait permet aux parents de bénéficier de tarifs encore plus intéressants à condition de s’engager pour l’année entière à ce que son enfant mange 4 à 5 midis par semaine. Je vous remercie de nous tenir informés des résultats obtenus.

Je vous remercie pour votre attention.

Share Button