Dans quelques mois, vous serez appelés à renouveler le conseil municipal. dav_vividCompte-tenu de la place restreinte qui nous est allouée pour ce bilan, nous avons choisi de présenter notre perception du mandat d’élus d’opposition et nos actions. Pour la majorité d’entre nous, c’était une expérience nouvelle où il a fallu apprendre codes et fonctionnement du travail municipal, en gérer les frustrations (pas d’information sur les dossiers ni les moyens d’agir), mais aussi la satisfaction de faire entendre d’autres voix et parfois de réussir à infléchir les décisions. Tout en gardant un regard critique sur les politiques menées nous avons cherché à être constructifs.

Être élu d’opposition ce fut :

* Porter la parole des habitants. Interpellés, alertés et informés, nous avons porté en conseil municipal vos questions et été attentifs aux projets présentés.

* Exercer une vigilance accrue. Face à la menace de disparition des centres socioculturels, nous avons relayé les craintes des habitants, défendu et expliqué leurs actions et spécificités. Ce travail et la formidable mobilisation des adhérents ont permis une situation plus apaisée. Nous avons également alerté lorsqu’un promoteur n’a pas respecté ses engagements de logements sociaux.

* Être « poil à gratter » en s’opposant au choix de l’augmentation des impôts, en questionnant sur certains recrutements pour le moins ambigus.

* Être force de proposition. Siégeant dans les groupes de travail : CCAS, OMS, rythmes scolaires, COPIL jeunesse, socioculturel ou encore « démocratie participative », nous avons souvent fait des propositions, parfois retenues. Pour n’en citer qu’une, nous avons suggéré la mise en place d’une formation sur la violence faite aux femmes auprès de la police municipale.

Pendant 5 ans, nous avons cherché à agir au plus près de nos valeurs, à Gauche et dans l’intérêt de tous.

Share Button