carrefour-des-familles-2-diapoLe dossier de ce magazine prend le temps de s’arrêter sur le « Carrefour des familles » et ses activités.

Reconnaissons-le, cette « structure » a longtemps été difficile à identifier. Tantôt, on nous la présentait comme l’émanation d’un groupe de parents mais sans avoir le statut d’association, tantôt comme un service municipal avec du personnel dédié. Ces derniers mois, cette approche semble privilégiée par la municipalité et permet de clarifier la situation.

Qu’une ville s’empare de la thématique de la famille ne nous choque pas, au contraire, car celle-ci est un vecteur fort de la cohésion sociale. Dans ce sens, nous encourageons toutes les actions de soutien à la parentalité comme celles présentées ici, souvent de qualité. Plus largement, nous sommes favorables à une véritable mise en réseau de tous les acteurs de l’éducation sur notre territoire. Aussi, nous ne pouvons que nous réjouir du partenariat rétabli avec les Centres socioculturels, qui, dans le cadre de leur secteur « enfance, jeunesse, famille », sont des acteurs essentiels dans ce domaine sur la ville. Leur expérience déjà ancienne en fait des collaborateurs précieux. On pourrait ainsi imaginer que demain le « Carrefour des familles », comme invite à le penser son nom, devienne un lieu de rencontre de tous les acteurs de l’éducation (parents, écoles, CSC, associations, etc…) qui pourrait faciliter cette mise en réseau.

Dans cette dynamique et pour aller plus loin, notre ville pourrait se doter d’un projet éducatif ambitieux, comme le furent il y a quelques années les projets éducatifs locaux, élaboré dans une démarche de co-construction avec les habitants.

Share Button