people-holding-up-letters-spelling-out-culture-620x330Le sujet de la tribune est imposé et lié au dossier central du magazine. Ce mois-ci, c’est la culture. Sujet passionnant, que nous devons aborder en quelques lignes quand dans le même temps la majorité municipale dispose de l’ensemble du magazine. Est-ce pour cette raison qu’ils se servent systématiquement de leur tribune pour répondre à la nôtre ? D’ailleurs quand la lisent-ils ? Pourquoi ne pouvons-nous pas nous aussi lire la leur avant le « bouclage » du magazine ? Nous préférerions qu’ils fassent ce qu’ils nous demandent : parler du sujet retenu, en se concentrant sur les idées et propositions.

La culture est essentielle pour l’éducation, l’émancipation des individus et la cohésion sociale. A sa mesure, notre ville doit avoir une politique culturelle forte, qui affirme des valeurs d’ouverture, contribue à forger une identité pour notre ville et ses habitants, accompagne et soutient les initiatives et acteurs culturels dans toute la ville, notamment les pratiques amateurs. La culture doit aider à comprendre le passé et notre patrimoine, sans être passéiste. Elle doit aussi éclairer l’avenir et innover.

La culture ne doit pas être l’affaire de quelques-uns. Elle doit s’intéresser à tous et impliquer, dès le plus jeune âge, celles et ceux qui en sont éloignés, en raison de leurs conditions sociales ou de faibles revenus. Notre ville doit favoriser l’accès à la culture et aux pratiques artistiques. Elle doit soutenir l’accompagnement et les actions de médiation (écoles, médiathèque, associations…), dans une démarche d’éducation populaire.

Si nous apprécions la programmation de la saison culturelle et le nouveau festival de théâtre, nous aurions appréhendé différemment la mise en valeur patrimoniale de notre commune. Pour ne citer que ces réalisations.

Share Button