Bilan social individuel cs5 carré silhouetteLe besoin d’une démocratie renouvelée et faisant davantage de place aux citoyens est au cœur de l’actualité. Cette envie d’être impliqué se lit aussi à l’échelle de notre commune où, quelles que soient les réunions de concertation proposées, nos concitoyens répondent présents en nombre. Notre ville s’est dotée, depuis plusieurs années, d’instances participatives dont le recrutement nous paraît trop restrictif et, par ailleurs, nous n’avons pas cessé d’interroger sur la disparition des conseils de quartier et leur non-remplacement. C’est en juin 2018 que, enfin conscient de cet essoufflement, le maire a initié une réflexion autour du « dialogue citoyen » à laquelle nous avons été associés. La charte et la nouvelle organisation des conseils citoyens de quartier donnent plus de souplesse et la possibilité à un plus grand nombre de participer.

Nous serons vigilants sur l’équilibre dans la composition de ces deux conseils et veillerons à ce que soient donnés les moyens d’accompagner ceux-ci en termes de formation et de partage de l’information. Nous souhaitons aussi que les ateliers proposés pour l’aménagement de deux places publiques soient bien des lieux de réflexion collective débouchant sur une réalisation partagée.

Cet ensemble est un premier pas pour laisser plus de place à la parole des habitants. Il pourra à l’usage être amendé et amélioré, car on peut encore aller plus loin dans ce type de démarche. On pourrait en effet mettre en débat des projets émis par les habitants et/ou les associations à travers l’organisation, par exemple, de budgets participatifs.

Ces outils, que nous avions mis au centre de notre projet il y a cinq ans, sont la base d’une ville « à faire ensemble » et les garants d’un lien social consolidé.

 

Share Button