Bonne-rentreeNous voilà en septembre, l’heure de la rentrée a sonné, particulièrement pour les personnels des écoles, les enfants et leurs enseignants. Commençons par souhaiter à toutes et tous une excellente année 2015-2016, synonyme d’échanges, de découvertes, de plaisirs partagés, de petites et grandes réussites.

Une nouvelle année scolaire vient donc de démarrer. Il s’agira de la 2ème année d’application des « nouveaux » rythmes scolaires.

Si nous entendons à chaque conseil municipal (ou presque) que « tout va bien », que « tout le monde est content » et que « notre ville a été exemplaire en la matière », qu’en est-il précisément ? Quel bilan faut-il tirer de la 1ère année ? Y-a-t-il des besoins d’adaptation ? Nous n’en savons rien, aucune donnée précise et objective ne nous a été transmise à ce jour. Mystère et boule de gomme ! Le « comité de suivi » mis en place sur le sujet ne s’est réuni qu’une fois en 2015. Sera-t-il convoqué à nouveau cette année ? Là encore, la municipalité reste bien silencieuse.

Qui dit rentrée, dit redémarrage de la restauration scolaire. Cette année, l’augmentation des tarifs est de 2,78%. Cela peut sembler peu. Mais, comme nous l’avons souligné lors du dernier conseil municipal, depuis 5 ans le coût d’un repas a augmenté de près de 16%. Ce n’est pas rien ! Nous avons proposé que notre ville s’engage dans une réflexion collective à ce sujet. Une modulation des tarifs en fonction du « taux d’effort » pourrait être faite pour que toutes les familles – quels que soient leur situation, leurs moyens et leurs revenus – puissent accéder à ce service public municipal. Notre groupe souhaite s’engager dans cette démarche aux côtés de la majorité.

Le mois de septembre marque également la rentrée pour les clubs, avec « Sportissimo » et la reprise des entraînements et compétitions.

Plusieurs équipements viennent d’être inaugurés ou vont l’être prochainement : anneau roller et cycliste, terrain synthétique, gymnase du centre (pour lequel le manque d’emplacements pour les vélos se fait sentir)…Mais au delà des outils que notre ville met à disposition des sportifs, quel accompagnement propose-t-elle à ses usagers ?

Depuis plusieurs mois, des difficultés sont rencontrées par les athlètes utilisant le stade René Massé, qu’il s’agisse de la piste en elle-même (trous, bosses…) ou des autres équipements qui y sont liés (manque de place dans le local de stockage).

La municipalité compte-t-elle y remédier ? Un plan de réfection, associant les clubs, est-il prévu ? Espérons que des réponses seront données rapidement à ces questions.

En cette rentrée, vous pouvez toujours compter sur notre présence et notre engagement à vos côtés.

Share Button